Débattre publiquement de notre avenir

23 jan 2021 | Karine Collette

Décompter les personnes testées, contaminées, hospitalisées, décédées, mises à l’amende, et diffuser en direct les annonces gouvernementales, répond d’une conception chiffrée et instantanée de la mise en scène d’une catastrophe.

La peur et l’anxiété ainsi produites et entretenues sidèrent et pourraient bien nous réduire au spectacle de notre propre perdition, héros de canapé, résilients ou résignés derrière nos écrans… Vivre la vague dans le flux informationnel dominant s’avère profondément déshumanisant, confine l’esprit aux libertés restreintes et prédispose aux contrôles, numérique des GAFAM et policier de l’État. L’adage conférant parfois quelque vérité, la peur n’évite pas le danger et notre impuissance collective sous les arcs-en-ciel en berne assombrit gravement la projection d’un avenir désirable.

Lire la suite sur le site du journal Le Soleil

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :