Taux de retour énergétique du projet GNL Québec

9 jan 2021 | Bruno Detuncq et Bernard Saulnier

Selon le premier ministre du Québec, GNL Québec est un bon projet pour l’économie de la province, une affirmation qui est loin d’être démontrée. Dans ce contexte, une question fondamentale doit être posée : Est-ce un bon projet en terme énergétique? Et c’est là que ça se gâte.

Tout projet visant à transformer une source d’énergie primaire en énergie secondaire, par exemple de l’électricité ou de la chaleur, doit être analysé sous différents angles pour permettre une appréciation globale de ses impacts en comparaison de ceux d’autres filières énergétiques. Dans le dossier du promoteur actuellement accessible au public, il n’a malheureusement pas été possible de trouver la trace d’une approche basée sur l’analyse du taux de retour énergétique (TRE) du projet GNL Québec.

Lira la suite sur le site du journal Le Soleil

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :