Que garder de l’idéologie capitaliste?

5 déc 2020 | Mireille Bonin

La décroissance est un sujet d’actualité, proposé pour repenser le capitalisme dont les dérives des dernières décennies ont créé un effet d’entonnoir. La mécanique et la mathématique de la croissance, sans principes et valeurs sociétales et environnementales rattachés au système économique, ont fini par verser dans les poches du 1 % une grande partie du capital du monde occidental. Engrangé dans des paradis fiscaux. Mais là n’est pas la fin de l’histoire.

Ce même capitalisme a fini par rejoindre les pays émergents et a réussi à sortir de la pauvreté des populations entières. L’entrepreneuriat est au cœur de ce capitalisme avec la possibilité d’obtenir une autonomie financière et de se construire un capital sur lequel garantir les emprunts nécessaires au développement de l’entreprise. À petite échelle, l’achat d’une maison ou d’un local commercial peut aussi constituer le capital nécessaire pour offrir aux jeunes une éducation et la perspective d’un avenir meilleur. 

Lire la suite sur le site du journal Le Soleil

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :