Lorsque la science fait fausse route: quelques leçons du «Lancetgate»

21 nov 2020 | Elise Smith et Bryn Williams-Jones

Lorsque des revues savantes retirent des articles scientifiques, faut-il remettre en question la science? Quelques leçons du «Lancetgate».

La confiance du public dans la science est cruciale pour le bon fonctionnement des sociétés contemporaines. Lorsqu’elle est utilisée par les élus et les décideurs politiques, la science soutient des choix politiques difficiles, tels que les changements économiques visant à lutter contre le réchauffement climatique ou les restrictions des libertés individuelles au nom de la santé publique.

Mais pour que la science soit digne de confiance, les chercheurs doivent faire preuve d’un comportement responsable. Ils doivent mener des études rigoureuses, réduire les sources de biais et être honnêtes dans leurs publications de recherche. Lorsque des revues scientifiques prestigieuses retirent des études et entraînent un scandale, il est normal de s’en inquiéter. En mai dernier, la rétractation de la prestigieuse revue médicale The Lancet d’une étude très médiatisée sur la COVID-19 pourrait saper la confiance du public dans la science. Mais serait-ce justifié?

Lire la suite sur le site du journal Le Soleil

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :