«Relancer» l’éducation: une Stratégie québécoise d’éducation en matière d’environnement

18 sept 2020 | Lucie Sauvé

Cet interminable épisode de pandémie nous aura-t-il permis d’éprouver suffisamment le besoin de liens entre nous et avec le monde vivant, pour nous inciter à transformer enfin nos façons de vivre ici, ensemble? 

Certes, il reste des zones d’incertitude quant à l’origine exacte du virus, quant à ses modes de propagation, ses mutations, la diversité de ses manifestations et le sauvetage par un vaccin. Mais nous connaissons de mieux en mieux les liens étroits entre les zoonoses et la destruction des écosystèmes, la perte d’habitats, le trafic d’animaux et les pratiques d’élevage intensif : on comprend maintenant que tout cela affecte une seule santé, la nôtre et celle de toute la communauté du vivant. Nous assistons par ailleurs à l’évidente progression du changement climatique sur notre seule planète, qui brûle bien fort en ce moment. Nous reconnaissons désormais les liens entre ces problèmes, entre la destruction progressive des fondements de la vie et nos modes de «développement». 

Lire la suite sur le site du journal Le Soleil

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :