Pour une agriculture décarbonée: par où commencer?

Print - copie

22 août 2020 | Anne-Céline Guyon

Compte tenu de son immense empreinte écologique, et de ses conséquences sur le bien-être et la santé humaine et animale, nous devons revoir le modèle industriel sur lequel est basé l’essentiel de la production alimentaire.

Le secteur agricole dans son ensemble constitue le principal facteur causant le réchauffement climatique, contribuant pour une proportion bien supérieure aux statistiques officielles qui n’incluent que les émissions directes liées à l’élevage et aux cultures ni les émissions liées au gaspillage alimentaire. Changements dans l’affectation des terres, externalités en amont et en aval de la chaîne de production et/ou du territoire visée ne sont ainsi pas inclus dans le cumulatif du secteur agricole par les inventaires.

Lire la suite sur le site du journal Le Soleil

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :