Gaz naturel renouvelable: fiasco économique à l’horizon

Print - copie

12 février 2020 | Normand Beauregard et Normand Mousseau

En réponse au texte d’Yves-Thomas Dorval sur le gaz naturel renouvelable, « Concilier environnement et économie », publié le 29 janvier

Dans une lettre d’opinion publiée le 29 janvier, Yves-Thomas Dorval, PDG du Conseil du patronat, et sept autres signataires du monde économique, financier et agricole du Québec se sont commis en faveur du développement massif de la filière du gaz naturel renouvelable (GNR), un gaz en tout point semblable au gaz naturel fossile, arguant que celle-ci est économiquement intéressante.

[…] Or, les difficultés technologiques de traitement font rapidement augmenter les coûts. Un avis produit par la Régie de l’énergie en 2017 estime que, pour être économiquement viable, la filière devrait être soutenue par un tarif de rachat garanti six fois plus élevé que celui du gaz naturel fossile.

Lire la suite de l’article sur le site de La Presse

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :