L’âge du feu? Pourquoi la planète brûle

Print - copie

1er février | Jena-Simon Gagné, commentaire de Alison Muson

Pour l’instant, la plupart de spécialistes refusent de jouer les alarmistes. Mais les faits sont têtus. «La hausse des températures et les sécheresses prolongées concordent avec les prédictions du Groupe d’experts intergouvernemental d’experts sur le climat (Giec), explique Alison Munson, professeur au département des sciences du bois de l’Université Laval. Tout cela favorise le feu.»

Lire l’article complet sur le site du Soleil

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :